Alimentation & Naturopathie

Les vertus insoupçonnées du citron pour la santé

7 février 2018
tout est bon dans le citron

Retrouvez Les jardins fabuleux sur podCloud.

La semaine dernière un naturopathe m’a conseillé de boire le jus de 2 citrons (accommodé comme je veux), chaque jour, afin de soutenir mon foie qui déguste bien depuis que je me dépollue des métaux lourds. Cela fait des années que j’entends dire qu’il est bon de boire du jus de citron pour de nombreuses raisons. Je me suis dit que c’était le moment de faire le point sur le citron !

Le citron possède de nombreuses propriétés bienfaisantes pour la santé qui sont reconnues depuis des siècles. Les deux principales sont sa puissante action anti-inflammatoire ainsi qu’une grande efficacité pour détoxifier nos organes.

Il est aussi utilisé dans les régimes, car le jus de citron est digestif ainsi qu’un bon dépuratif pour le foie.
Les citrons renferment bon nombre de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium, du magnésium, de la vitamine C, des flavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections.

Les 8 vertus principales du citron

  1. Alcalinisant
    Bien que le citron ait une saveur acide, en réalité, il a une action alcalinisante (augmentant le pH de notre corps). C’est une bonne nouvelle car le citron équilibre l’alimentation acidifiante que nous avons adopté depuis des décennies. Ce sont les acides citriques et ascorbiques contenus dans le citrons qui s’associent au potassium pour former des bicarbonates, lesquels compensent naturellement l’acidité de notre corps.
  2. Anti-inflammatoire
    Lorsque le pH de notre corps est trop bas, en dessous de 7 (acide), cela peut causer des inflammations chroniques. Du fait de son action alcalinisante, le citron est donc aussi un anti-inflammatoire naturel.
  3. Antioxydant
    Comme tous les agrumes, le citron fait partie des fruits contenant le plus de polyphénols antioxydants, notamment des flavonoïdes et des limonoïdes. Associés à la vitamine C, présente dans le fruit (51 mg/100 g), ces antioxydants protègent de certains cancers, notamment de l’estomac, du larynx et du côlon. La pectine ralentit également la prolifération des cellules cancéreuses et diminuent les métastases. Plusieurs études internationales ont aussi démontré que les flavonoïdes avaient une action préventive contre les pathologies cardio-vasculaires.
  4. Anti-bactérien et anti-viral
    Parmi d’autres effets observés, deux limonoïdes présents dans les agrumes (la limonine et la nomiline) ralentissent la réplication des virus. De plus, d’autres limonoïdes du citron démontrent une activité contre certains champignons pathogènes.
  5. Booste le système immunitaire
    La haute teneur en Vitamine C du citron lutte efficacement contre les fatigues passagères ou chroniques. D’autres limonoïdes et certaines protéines stimulent notre système immunitaire.
  6. Facilite la digestion
    Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’eau tiède citronnée, consommée à jeun, permet d’améliorer le transit. En effet,  elle permet de “décoller” les déchets sur la muqueuse digestive, nettoyant ainsi notre système digestif ce qui améliore notre digestion.
  7. Détoxifiant
    Comme nous venons de le voir, le citron nettoie le système digestif. Il est aussi un dépuratif du foie. Diurétique doux et naturel, il stimule l’activité des reins. Ces trois actions conjuguées procèdent ainsi à l’élimination des toxines de notre corps.
  8. Donne de l’éclat à la peau
    Grâce à l’action anti-radicaux libres de le vitamine C et des antioxydants contenus dans le citron, se passer un morceau de citron sur la peau contribue à effacer les rides, les taches ainsi que les cicatrices. La vitamine C participe également à garder une peau saine et lumineuse. Sa propriété alcaline détruit quelques unes des bactéries qui sont à l’origine de l’acné. Enfin comme le jus de citron épure le sang en éliminant les toxines, il permet d’avoir une peau nette en agissant depuis l’intérieur !

Bien préparer son eau tiède citronnée

Notre corps assimile au maximum les bienfaits du citron lorsque nous consommons l’eau citronnée à 37°C. Inutile de sortir votre thermomètre, faites au pif, mais attention à la chaleur, car la vitamine C s’altère facilement. Ainsi, il vaut mieux presser son jus de citron, ajouter l’eau froide puis un peu d’eau chaude. L’idéal est de boire cette préparation 15 à 20 minutes avant de prendre le petit-déjeuner. Si boire l’eau citronnée à jeun vous fait mal à l’estomac, essayez de la boire après un repas. Si ça persiste, diminuez la dose ou diluez-la plus, si ça ne passe toujours pas, arrêtez tout simplement 🙂

Si vous possédez un extracteur de jus (et non une centrifugeuse qui abîme les nutriments des fruits, car il tourne trop vite et chauffe) et que vous achetez des citrons bio, essayez de passer vos citrons en entier à l’extracteur afin de bénéficier de tous les bienfaits contenus dans le zeste, la peau et les pépins du citron.

Enfin, il faut vraiment presser vos citrons juste avant d’en consommer le jus pour s’assurer que les nutriments soient “vivants” et garantir une action est optimale. Il n’est donc pas recommandé d’utiliser le jus de citrons en bouteille pour faire une cure de “jouvence” 😉

Contre-indication

Eh oui ! Bien que le citron soit un super aliment, il y a quand même quelques contre-indications à boire le jus de citron. Nous devrions éviter de consommer du jus citron en même temps que des médicaments antiacides. Car cela augmente l’absorption de l’aluminium contenu dans les antiacides. Il vaut mieux espacer de 3 heures la prise d’antiacides et de jus de citron.

À éviter aussi par les personnes souffrant (en phase aiguë) de reflux gastro-oesophagien, d’oesophagite peptique ou de hernie hiatale. Ces aliments peuvent causer une irritation de la muqueuse de l’oesophage. Restez vigilant à votre ressenti suite à la consommation d’eau citronnée.

À vous ! Indiquez en commentaire quel est votre “super” ingrédient pour booster votre santé ? 

Pour les curieux…

3 Commentaires

  • Reply Laurent Allain 9 mai 2018 at 22 h 29 min

    “En 2003, le Dr Richard Horowitz a effectué une présentation lors de l’International Lyme Conference sur l’intérêt du traitement par citron/ citron vert en cas de réactions de Jarisch-Herxheimer. Nous savons que les réserves alcalines agissent comme des tampons pour préserver le pH du sang, ce qui est essentiel au bon fonctionnement de notre métabolisme. Pendant les périodes inflammatoires, les produits de dégradation acides peuvent épuiser les réserves alcalines, avec aggravation correspondante des lésions dues à la production de radicaux libres. Dans leur article publié par la revue Journal of Infectious Diseases, Lakesmaa et ses collègues disent que les effets de ces cytokines tissulaires circulantes expliqueraient une grande partie des symptômes et réactions inflammatoires observées lors des réactions de Jarisch-Herxheimer. Notre étude était conçue pour savoir si la supplémentation en antioxydants et l’augmentation des réserves alcalines pendant les crises de Jarisch Herxheimer auraient un effet appréciable sur les symptômes dans une cohorte de patients atteints de maladie de Lyme soignés par antibiothérapie. La méthodologie exigeait des patients qu’ils boivent le jus frais d’un ou deux citrons dans un verre d’eau dans les minutes qui suivaient le début de la réaction de Jarisch-Herxheimer. Parmi nos 30 patients, 70 % ont signalé une amélioration légère à modérée des symptômes dans les quelques heures qui suivaient. Les symptômes qui se sont améliorés étaient la fatigue, les douleurs musculaires et articulaires, la fièvre, les sueurs, les bouffées de chaleur, les spasmes musculaires et les paresthésies et plusieurs patients ont signalé une amélioration de leur bien-être général en l’espace de quelques minutes.”

    Extrait du livre du Dr Richard Horowitz “Soigner Lyme et les maladies chroniques inexpliquées”

  • Reply Meneghni 6 mars 2018 at 22 h 07 min

    Hello Nathalie ! désolée de ne t’envoyer un petit commentaire que maintenant sur ton article sur le citron, mais j’ai du retard dans beaucoup de choses……
    Lorsque je suis partie faire mon stage de yoga, il y avait, parmi les yoginis, une Lili qui était médecin ayurvédique. Elle conseillait le citron à jeûn le matin, mais juste 3 à 4 gouttes dans un verre d’eau chaude. Sinon, d’après elle, c’était trop agressif pour le foie.

    • Reply Nathalie 12 mars 2018 at 11 h 07 min

      Bonjour Sandra,
      Merci pour la précision que tu apportes concernant la posologie du jus de citron. Effectivement, je ne parvenais pas à trouver la quantité recommandée, car selon les écoles, les avis divergent énormément. Ce qui revenait souvent c’était un demi-citron. Et ensuite, les praticiens en naturo, ayurvéda, etc. prescrivent au cas par cas. Le naturopathe que j’ai consulté m’a dit que dans les cas extrêmes, il recommandait jusqu’à 7 citrons par jour ! Peut-être qu’il prescrit d’autres choses à côté pour aider le foie et l’organisme à gérer, parce qu’effectivement, cela doit déclencher une grosse détoxification du corps.

    Un petit mot ?

    Recevez 5 méditations en mp3 pour booster votre vitalité et votre créativité !