Alimentation & Naturopathie

J’ai adopté un kombucha

19 avril 2017
Kombucha

C’est étrange, la première fois que j’ai goûté la boisson du kombucha, je n’avais pas du tout aimé le goût et je n’en ai pas bu à nouveau pendant plus d’un an. C’est en fin d’année dernière, alors que j’ai débuté ma détoxication aux métaux lourds, que j’avais mal au foie et ne pouvais plus boire d’alcool que je suis revenue au kombucha (surnommée la bière du yogi). C’était comme si mon corps en avait besoin, me demandait d’en boire et pour cela il réagissait différemment. Désormais, j’aimais le goût du kombucha. Maintenant j’en bois avec grand plaisir et je sens que cela me fait du bien dans tout mon corps.

Au début, j’en achetais au rayon frais des magasins bio. Puis pour faire des économies, j’en suis venue à en prendre un chez moi 🙂

Les vertus du kombucha

On dit généralement que c’est un champignon alors qu’en fait c’est une colonie de bactéries et de levures qui crée une couche de cellulose assez gélatineuse pour vivre dedans. D’où la confusion. On place le “champignon” dans un grand bocal rempli de thé sucré. Puis il va provoquer une fermentation et transformer le thé sucré en une boisson légèrement gazeuse et vinaigrée pleine de bonnes vitamines (B1, B2, B6, B12, C, PP…), de sels minéraux, d’enzymes actifs, d’acides aminés essentiels, ainsi que de substances antibiotiques.

La boisson du kombucha a de nombreuses vertus notamment detoxifiante et reboostante. Elle renforce les défenses naturelles, équilibre la flore intestinale, stimule les fonctions digestives et élimine les toxines.

Pour moi, ça marche vraiment. J’ai mon kombucha depuis le début de l’année, j’en bois un verre ou deux tous les jours et je dois avouer que les jours où je suis absente et que je ne peux pas en boire, ça me manque. Je sens que cela fait vraiment du bien, ça me donne la pêche 🙂

Comment prendre soin de son kombucha ?

Si vous n’avez pas d’ami pour vous en offrir une souche, vous pourrez en trouver facilement à acheter sur internet. J’ai acheté la mienne sur Price Minister pour quelques euros.

C’est très simple de s’occuper de son kombucha. Voici les points essentiels à con naître :

  • Évitez le métal, utilisez des ustensiles en plastique, verre, porcelaine…
  • Pour faire le thé, n’utilisez pas d’eau du robinet sans l’avoir filtrée, ou bien utilisez de l’eau de source.
  • Quand vous lavez votre bocal avec du détergeant, rincez-le bien à l’eau chaude pour éliminer toutes traces de détergeant. Personnellement, je rince l’intérieur du bocal à l’eau filtrée seulement. Je ne lave que l’extérieur avec du savon.
  • Recette pour faire un litre de thé sucré : porter à ébullition 1 litre d’eau avec 70 g de sucre (n’importe lequel, celui que vous avez). Lorsque l’eau bout, couper le feu et mettez à infuser 5 g de thé pendant 15 à 20 minutes. N’importe quel thé pourvu qu’il contienne de la théine, en sachet ou en vrac, nature ou parfumé. Au bout de 15-20 minutes, retirez le thé de l’eau et laisser refroidir. Lorsque le thé est froid ou tiède, versez-le dans le bocal avec le kombucha + 10% de la boisson que vous venez de récolter.
  • Surtout ne pas verser le thé chaud, car cela pourrait brûler et tuer les bactéries et levures.
  • La température idéale pour la fermentation est 27°C. En fonction de la température qu’il fait chez vous le kombucha transformera son volume de thé plus ou moins vite. Avec une paille, contrôlez le goût de la boisson au bout de 5 ou 7 jours. Lorsqu’elle n’est presque plus sucrée mais un peu vinaigrée et pétillante, c’est que c’est prêt. Il ne vous reste plus qu’à filtrer et mettre en bouteille 🙂 Faites en fonction de vos goûts, si vous n’aimez pas que cela soit trop vinaigré, récoltez la boisson un peu plus tôt.
  • Gardez toujours 10% de la boisson pour la remettre avec le nouveau thé, cela aide le kombucha a relancer une nouvelle fermentation.
  • Si vous devez vous absenter plusieurs semaines, mettez-le au frigo, cela ralentira son processus de fermentation et il ne risquera pas de “mourrir de faim” en transformant tout son sucré avant votre retour.
  • Votre kombucha va générer regulierement de nouvelles couches de cellulose. Les anciennes seront en dessous, les nouvelles au dessus. On considère que chaque couche vit environ 3 mois, vous devrez donc regulièrement nettoyer votre kombucha en lui retirant les anciens disques devenus marron, ils se décolleront assez facilement. Parfois il se forme comme des petites “crottes” marrons, alors je rince un peu les disques avec un mélange d’eau filtrée et de vinaigre de cidre.

Pour approfondir le sujet (recettes avec du jus de fruit, etc.), rendez-vous sur le site cfaitmaison.com. C’est là que j’ai tout appris sur le kombucha 😉

Alors, êtes-vous prêts à adopter vous aussi un kombucha ?

Pour les curieux…

Sans commentaires

Un petit mot ?

Recevez 5 méditations en mp3 pour booster votre vitalité et votre créativité !